Outils pour utilisateurs

Outils du site


blocks:dashboard:userguide

Bloc Dashboard (Elément de tableau de bord) : Configuration

La configuration du tableau de bord est la partie la plus importante de l'usage du bloc Dashboard. Elle demande :

  • Une connaissance suffisante de la base de donnée de Moodle
  • Une bonne connaissance du requêtage SQL et de ses limites
  • Une compréhension suffisante de la signification des données physiques et de leur interprétation.

Une fois ces prérequis réunis, vous pouvez commencer à mettre en place vos tableaux de bord.

Rappelez-vous que ce bloc permet une extraction potentiellement de TOUTES forme de données de Moodle. On devra donc veiller à ce que l'accès à sa configuration soit rigoureusement contrôlée.

La configuration d'un tableau de bord va se dérouler en 6 grandes étapes :

  1. Penser la requête et les données que l'on veut extraire
  2. Identifier les modalités de tri, ou de filtrage (dimensions)
  3. Ecrire et tester la requête de base
  4. Mettre en place la requête dans le tableau de bord
  5. configurer les sorties de données
  6. Configurer les accessoires (sommateurs, filtres, sous-totaux, colorisation)

Penser la requête

Toutes les extractions de données ne sont pas possibles avec un bloc Tableau de Bord. Le bloc préformatte la requête SQL pour outiller les différents accessoires de rendu de données. Certaines formes de requêtes complexes ne sont pas compatibles avec ce post-formatage.

En général, un bloc Tableau de Bord peut rendre compte de toute jointure simple, interne, gauche ou externe faite sur plusieurs tables. Dans certains cas, des requêtes avec sous-requêtes peuvent être prises en charge.

Identifier les modalités de tri et de filtrage

Le bloc Tableau de Bord est conçu de telle manière à ce que, une fois mise en place par un utilisateur autorisé, il puisse servir d'outil dynamique d'exploration de données pour l'usager final. Il est donc important de bien penser aux filtres et autres outils dynamiques que l'on va mettre en place sur la requête.

Ecrire et tester la requête de base

Vous utiliserez pour cela un client standard de votre base de données. Ce test permet de vérifier que la requête de départ fonctionne correctement et qu'elle produit bien des données cohérentes.

Les pièges à éviter

  • Faire particulièrement attention à la première colonne extraite dans la requête. Il doit s'agit d'une donnée unique valant pour clef. Si tel n'est pas le cas, le résultat apparent semblera avoir perdu des données.
  • Utiliser des requêtes composées (UNION, INTERSECT) dans lesquelles le placement de certains compléments automatiques de SQL ne peut pas se faire.
  • Utiliser des requêtes imbriquées complexes mettant en jeu de nombreuses séquences ORDER BY ou GROUP BY.

Mettre en place la requête

La mise en place de la requête dans le tableau de bord est la première chose à faire réellement dans le tableau de bord.

  1. Passez le cours en mode édition
  2. Editez les paramètres du bloc Tableau de Bord à configurer
  3. Dépliez la rubrique Paramètres du tableau de bord
  4. Cliquez sur Accédez à la définition du tableau de bord

Le premier onglet est là où vous allez poser la requête.

Détail des écrans de configuration

blocks/dashboard/userguide.txt · Dernière modification: 2015/11/27 15:22 (modification externe)